Docteur Raiss, ophtalmologue à Casablanca +212 661-438731

Elle peut déclencher Un Strabisme, une Amblyopie ou une Aniséiconie

Causes probables de l’Anisométropie :
L’Anisométropie est donc un trouble visuel particulier, qui se manifeste par une différence de réfraction des 2 yeux. Les facteurs susceptibles de provoquer son apparition semblent être d’origine génétique. Cependant, d’autres causes peuvent favoriser sa survenue, tels que les anomalies de cornée, la cataracte congénitale unilatérale, les pathologies des paupières, ou encore les pathologies rétino-vitréennes. Ces différentes situations sont de nature à entraîner une modification de la longueur axiale du globe oculaire.

Anisométropie/Srabisme/Amblyopie Si l’Anisométropie est importante, le cerveau n’est pas capable de comprendre la différence entre les images vues par deux yeux et décidera alors d’ignorer les images transmises par l’œil le plus amétrope, c’est-à-dire, l’œil le moins performant. Ce qui déclenche une amblyopie (ou syndrome de l’œil paresseux). Une Anisométropie cliniquement significative est très redoutée chez les nouveau-nés et les enfants, car elle peut altérer la vision binoculaire et entraver le développement visuel de l’enfant. En effet, une bonne vision binoculaire maintiendra notamment l’alignement des yeux. Par contre, un mauvais alignement risque de causer des symptômes d’inconfort ou des difficultés de vision et provoquer un strabisme ou une amblyopie.

Anisométropie/Aniséiconie Par ailleurs, l’Anisométropie peut développer également une aniséiconie, c’est-à-dire, un trouble visuel spécifique qui se manifeste par une inégalité de taille des images rétiniennes perçues par le cerveau. Lorsque l’aniséiconie est marquée, elle peut entraîner un trouble de la vision binoculaire. Cette situation va se traduire par différents signes chez le patient concerné, notamment des maux de tête, des nausées, une fatigue visuelle, une photophobie (aversion pour la lumière)… Rappelons que la vision binoculaire est la capacité des deux yeux à travailler en équipe. Nos yeux voient chacun une image à peu près identique et notre cerveau, par un processus appelé fusion, les regroupe en une troisième image tridimensionnelle. Le cerveau utilise donc ces différences légères entre les 2 images transmises par les 2 yeux pour évaluer les distances et coordonner les mouvements oculaires.

Diagnostic et traitements de l’Anisométropie :


Un bilan réfractif objectif déterminera le degré de l’Anisométropie, sa spécificité et, éventuellement, les pathologies oculaires associées. Le traitement de l’Anisométropie dépendra des cas diagnostiqués et de l’âge du patient. Plus le patient est jeune (nouveau-nés et enfants de moins de 6 ans), plus le diagnostic et le traitement sont difficiles à réaliser.Dans tous les cas, il est nécessaire de corriger le défaut visuel de l’œil ou des yeux affectés. Plusieurs options sont envisageables :

Traitements optiques :
Lorsque la différence de vision entre les deux yeux est faible, le port de lunettes avec un verre correcteur adapté à chaque œil est envisageable. La différence de correction et d’épaisseur des verres peut être source d’inconfort et de gêne. Par contre, lorsque la différence de vision est trop marquée, on peut recourir aux lentilles de contact, mais seulement à partir de 12 ans. Il existe tout de même un risque d’infection.

Traitements orthoptiques :
Les traitements orthoptiques sont nécessaires lorsque l’Anisométropie a entraîné une amblyopie. Il faut alors rééduquer l’œil faible pour qu’il retrouve une meilleure acuité visuelle. Le plus souvent, le traitement consiste à apposer un pansement occlusif sur l’œil dominant, afin de faire travailler l’œil le plus faible. Il doit être entrepris au plus jeune âge, avant les 7 ans de l’enfant.

Traitements par chirurgie réfractive : 
Une intervention par chirurgie réfractive, dans certains cas diagnostiqués, constitue une excellente alternative et peut traiter définitivement les défauts visuels constatés.En effet, les nouvelles techniques mises en œuvre récemment dans le domaine de la chirurgie réfractive, utilisant une technologie de pointe, sont d’une extrême précision et fiabilité, procurant aux patients un confort inégalé et d’excellents résultats.