Docteur Raiss, ophtalmologue à Casablanca +212 661-438731
Quelles sont les anomalies de la réfraction ?Les anomalies réfractives de l’œil les plus fréquentes sont :La Myopie : Dans un œil myope, les rayons lumineux sont focalisés devant la rétine où ils forment une image floue. Sans appareil correcteur, l’œil myope voit mieux de près qu’à distance,L’Hypermétropie : L’œil atteint d’hypermétropie focalise les rayons lumineux derrière la rétine. L’œil hypermétrope, toujours sans appareil correcteur, voit donc mieux de loin que de près. L’hypermétropie peut progresser avec l’âge.L’astigmatisme : La cornée d’un œil astigmate présente une courbure irrégulière. Les rayons lumineux sont réfractés de façon asymétrique, ce qui empêche la formation d’une image nette sur la rétine.L’astigmatisme seul, ou allant de pair avec l’hypermétropie ou la myopie, est en général héréditaire et n’évolue que très peu tout au long de la vie. Les cas d’astigmatisme léger sont assez fréquents et ne nécessitent aucune intervention.Un œil normal présente une courbure de la cornée ayant la forme ronde d’un ballon de foot. Dans l’œil astigmate, la cornée à la forme ovale d’un ballon de rugby.La presbytie : Ou diminution de la faculté de focalisation du cristallin, qui rend la lecture plus difficile, est un phénomène accompagnant le processus de vieillissement, qui se manifeste généralement à partir de 45 ans. Quelles sont les techniques de la chirurgie réfractive au Laser ?En chirurgie réfractive, les techniques de chirurgie au laser sont :Le laser Excimer : Capable de libérer des photons hautement énergétiques, le laser Excimer vaporise les molécules carbonées constituant la cornée et sculpte cette dernière, en fonction des dioptries à corriger.Le lasik : Variante de l’Excimer, l’intervention se déroule en deux temps. D’abord un fin volet cornéen est réalisé de façon précise et ultrarapide au laser femto seconde. Celui-ci est ensuite soulevé comme un couvercle, le lasik creuse directement dans le stroma cornéen.Le Relex Smile : La révolution RELEX Smile est une correction de votre défaut visuel, réalisée intégralement au laser Femto seconde. En 40 secondes, le laser vous libère de vos lunettes ou vos lentilles, sans douleur, ni stress. Pourquoi se faire opérer?La chirurgie réfractive est synonyme d’une liberté nouvelle, car elle offre la possibilité de changer le regard des autres, de se libérer des tracas quotidiens liés au port de lunettes ou de lentilles de contact, de pratiquer des sports en toute liberté, de s’adonner à ses loisirs et à son travail sans avoir à se soucier de sa vue…, de se sentir tout simplement mieux dans sa peau. Suis-je un bon candidat pour être opéré ?Pour savoir si vous êtes un bon candidat pour la chirurgie, vous devez passer un examen préopératoire. Cet examen permettra d’évaluer l’état de vos yeux et l’importance de votre défaut visuel. Il est primordial de s’assurer que vos yeux sont en parfaite santé, afin que les résultats de la chirurgie soient les meilleurs. C’est lors de cet examen que le chirurgien peut déterminer quelle technique vous conviendra le mieux. Si vous portez des  
  verres de contact souples, vous devrez les enlever quelques jours avant la journée de l’examen. Si vous portez des verres de contact rigides ou semi-rigides, vous devrez les enlever au moins une semaine avant la journée de l’examen. Ce retrait est nécessaire, car les verres de contact peuvent causer une modification de la forme naturelle de la cornée. Peut-on opérer les deux yeux en même temps?Aujourd’hui, on opère les deux yeux simultanément, quelque soit la technique utilisée. Par contre, l’extraction claire du cristallin et la cataracte sont des opérations qui ne se font jamais simultanément, on opère un œil à la fois. La pose d’implants réfractifs obéit aux mêmes impératifs. Peut-on opérer tous les défauts visuels ?La chirurgie réfractive permet de corriger la myopie (de – 1 à 12 dioptries), l’hypermétropie (de +1 à +6 dioptries), l’astigmatisme (de -6 à +6 dioptries) et la presbytie (à partir de 40/45 ans, dès les premiers signes). Il faut cependant ne présenter aucune contre-indication lors des examens préopératoires.
   

Peut-on opérer plusieurs défauts visuels en même temps ?

Un défaut visuel est fréquemment associé à un autre (ex : myopie et astigmatisme ou hypermétropie et astigmatisme ou encore hypermétropie et presbytie…). Les différentes techniques de corrections au Laser permettent de corriger simultanément plusieurs défauts visuels. Il faut simplement ne présenter aucune contre-indication lors des tests de faisabilité.

Quels sont les effets secondaires indésirables ?

Le plus souvent, il s’agit d’une gêne à la lumière (photosensibilité). La vision nocturne est partiellement perturbée par la perception de halos autour des lumières artificielles. Le traitement postopératoire (collyres) permet de faire disparaître rapidement ces effets secondaires.

Y a t-il des risques importants de complications sévères?

La plupart des essais cliniques et des études portant sur plusieurs centaines de cas ont démontré que le LASIK, la PKR et le Smile présentent un risque minimal de complication, quand leur indication est bien posée. Le taux de complication global avec ces techniques est une fraction de 1 %. Même si une complication survient, il est rare qu’elle retentisse significativement sur la vision, si elle est prise en charge sans délai par une équipe compétente.

Les résultats sont-ils permanents et définitifs après chirurgie par Laser ?

Les effets de la chirurgie réfractive sont permanents et ne se dissipent pas avec le temps. Il importe toutefois de se rappeler que certaines caractéristiques oculaires d’une personne peuvent toujours changer avec le temps. Aussi, de nombreux chirurgiens recommandent de procéder à l’intervention, après que l’œil ait acquis une forme stable.

Combien de temps faut-t-il avant de bien voir et que la vision soit optimale après la chirurgie réfractive ?

Le procédé de LASIK se caractérise par une récupération rapide de la vision. La plupart des patients obtiennent une bonne vision le jour même de l’intervention, et leurs yeux reviennent pratiquement à la normale après une nuit de sommeil. En laser de surface, quelques jours sont nécessaires pour chaque œil. Cependant, la vision peut continuer à s’améliorer pendant 2 ou 3 mois, particulièrement si la correction est prononcée ou chez les hypermétropes opérés. Le patient ayant bénéficié du LASIK hypermétropique doit souvent attendre quelques semaines avant de voir clairement de loin, car la vision de près s’améliore en premier.

Combien de temps l’arrêt des activités professionnelles est-t-il nécessaire après l’intervention ?

Cela dépend de la nature de l’activité professionnelle. Certaines tâches qui nécessitent une vision très nette (travail sur micro instruments, conduite…) peuvent être difficiles à exécuter pendant 1 ou 2 jours. La plupart des patients peuvent reprendre le travail le lendemain après LASIK, si leur vision est suffisante pour occuper leurs fonctions. En laser de surface, il faut attendre la disparition de l’inconfort visuel, ce qui prend entre 24 et 72 heures.

Quand la chirurgie au laser n’est pas indiquée, quelles sont les autres techniques chirurgicales susceptibles de corriger les défauts de vision ?

L’insertion d’un implant intraoculaire dans l’œil permet le plus souvent de corriger les erreurs réfractives qui dépassent les indications du LASIK de la PKR ou du Smile. Ces implants sont conçus pour corriger de fortes myopies ou hypermétropies. Ils sont placés en avant ou en arrière de l’iris de l’œil. Ils sont conçus pour une tolérance maximale mais nécessitent des contrôles annuels, afin de vérifier l’absence de tension oculaire et d’œdème de cornée.

Quand dois-je commencer le traitement après l’intervention ?

Le jour même, il est conseillé d’instiller les collyres prescrits, en commençant au moins une heure après la chirurgie. Les différentes gouttes peuvent être instillées à 5 minutes d’intervalle, ou réparties à intervalles réguliers.  Il ne faut pas se frotter les yeux. Si une irritation ou gêne est ressentie (ceci est très fréquent au cours des heures qui suivent la chirurgie), il convient de rincer ou hydrater les yeux avec le sérum physiologique.

Pourrai-je aller au soleil après l’intervention ?

Il est possible de fréquenter des endroits ensoleillés au décours de la chirurgie, mais le port de bons verres filtrants les UV est fortement recommandé.

Quand pourrai-je me baigner après l’intervention ?

Il est possible de nager ou se baigner environ 10 à 15 jours après l’intervention. Le port de lunettes de natation est vivement recommandé pour les séances de nage sportive en piscine ou en mer.

Quand pourrai-je me laver les cheveux ?

Se laver les cheveux est possible dès le lendemain ou surlendemain de l’intervention. Il suffit de fermer les yeux et de les rincer au sérum physiologique après la douche.

Quand pourrai-je refaire du sport ?

En dehors de la natation, la reprise d’une activité de type fitness ou jogging peut être envisagée une semaine après l’opération. Les sports qui exposent à la projection de poussières ou souillures oculaires, ou à des traumatismes oculaires sont toutefois déconseillés. Le port des verres filtrant les UV est obligatoire pour le ski alpin, le ski nautique et les activités en milieu très ensoleillé ou réfléchissant.

La chirurgie réfractive accroît-elle le risque d’être presbyte plus vite ?

C’est faux, car la presbytie est liée à la perte de la souplesse du cristallin (réduction de la fonction accommodative), alors que la chirurgie réfractive au laser s’exerce sur la cornée.

Après un certain âge, peut-on être opéré ?

En fait, il n’y a pas de limite d’âge pour la chirurgie réfractive, mais les indications sont fonction de critères, dont l’âge du patient.

Peut-on être opéré une 2ème fois ?

La chirurgie peut être répétée, même longtemps après la réalisation du geste initial.

Peut-on être opéré la myopie forte au laser ?

Oui, le laser permet de corriger des myopies fortes (jusqu’à 10 Dioptries environ), à condition que les critères d’épaisseur et de régularité de la cornée soient satisfaits. De même pour l’astigmatisme et l’hypermétropie.

La chirurgie réfractive rend-t-elle la chirurgie de la cataracte plus compliquée ?

La chirurgie réfractive n’induit aucune modification de la technique moderne de chirurgie de la cataracte. Simplement, il faut utiliser certaines précautions pour le calcul de la puissance de l’implant de cristallin artificiel, qui est posé au cours de la chirurgie de la cataracte.

Le traitement de la presbytie au laser est-il efficace ?

On ne corrige pas la presbytie, on la compense. La presbytie est un phénomène naturel lié au vieillissement interne de notre œil. La presbytie apparaît généralement vers 40/45 ans et finit d’évoluer vers 60/65 ans. Entre temps, notre cristallin vieillissant n’accommode plus suffisamment, ce qui nous contraint progressivement au port de lunettes pour la lecture. La compensation chirurgicale de la presbytie au laser est un compromis entre la vision de loin et la vision de près. Cette technique opératoire vous permet de vivre sans lunettes ni lentilles de contact dans l’immense majorité des activités quotidiennes.

C’est quoi la technique Relex Smile ?

Développée par les laboratoires allemands Zeiss, la technique SMILE (Small Incision Lenticular Extraction/ Extraction d’un lenticule par une petite incision), est la dernière innovation en matière de chirurgie réfractive au laser, après la PKR et le lasik.

Cette technique présente l’avantage d’utiliser le laser femtoseconde Visumax de la société Carl Zeiss Meditec, un système laser révolutionnaire qui produit des impulsions ultra-courtes, dont la durée est de quelques Femtoseconde. Cette technique procure au traitement une grande douceur, une forte précision et une fiabilité accrue.

La technique RELEX-SMILE est indiquée pour la correction des myopies allant de -1 a -9 dioptries et des astigmatismes inferieurs à 2 dioptries.

Comment se déroule l’intervention au Relex Smile ?

Le laser femto-seconde Visumax réalise une petite incision de 3 à 4 mm, visant le lenticule biconvexe correspondant au défaut visuel. Ensuite, le chirurgien soustrait le lenticule découpé à travers la petite incision, à l’aide d’une pince.

Contrairement à la PKR et au Lasik, cette technique s’effectue sans soulèvement du capot cornéen.

L’intervention est complètement indolore, ne dure que 40 secondes et permet une cicatrisation immédiate et une excellente récupération visuelle.

Quels sont les avantages du Relex Smile ?

Cette technique, tout en douceur :

Assure une grande fiabilité et précision au niveau de la correction du défaut visuel, en préservant la structure et la sensibilité de la cornée ;

Favorise la stabilité de la cornée ;

Empêche les infections opératoires liées à l’ouverture de la cornée ;

Réduit les complications postopératoires : déplacement ou pli du volet cornéen ;

Minimise les risques de sècheresse oculaire.

Que faire après l’opération au Relex Smile?

Mettre les gouttes dans l’œil qui a été opéré dès le retour à domicile. Ces gouttes vous seront données à la clinique et l’infirmière inscrira la posologie sur les flacons.

La vision s’améliore extrêmement vite. Normalement, cela se produit au bout d’une douzaine  

d’heures. Néanmoins, il faudra attendre 24 a 48 heures pour reprendre le travail ou conduire un véhicule.

En cas de larmoiement, vous devez utiliser chaque fois un nouveau mouchoir en papier ou une nouvelle compresse stérile.

C’est quoi la technique du laser PKR ?

La PKR ou la Kératectomie Photo-Réfractive est l’une des plus anciennes techniques opératoires de la chirurgie réfractive. Cette technique permet de corriger le défaut visuel en utilisant le laser Excimer sur la surface de la cornée.

L’intervention dure environ 5 minutes par œil sous anesthésie locale et se termine par la pose d’une lentille pansement. La récupération visuelle nécessite 3 à 6 jours. Les suites opératoires peuvent manifester quelques douleurs ou irritations, à cause de la régénération de l’épithélium retire.

Pour quelles anomalies est indiqué le Laser PKR ?

Cette technique est indiquée pour la correction des faibles myopies et des faibles astigmatismes, dans le cas d’une cornée fine.

Comment se déroule l’intervention au laser PKR ?

La 1ère étape consiste à retirer l’épithélium (tissu cornéen constitue de plusieurs couches de cellules couvrant la cornée) au laser ou, par grattage mécanique par une spatule.

La seconde étape consiste en l’application du laser PKR, qui permet de détruire les couches superficielles de la cornée et de diminuer son épaisseur.

L’effet du laser permet un remodelage de la surface de la cornée et un ajustement de sa courbure.

La 3ème et dernière étape de l’intervention se termine par la pose d’une lentille pansement.

Quels sont les avantages et les inconvénients du Laser PKR ? 

L’intervention au laser PKR est rapide, simple, efficace et moins chère.

Les inconvénients de cette technique consistent en :

des douleurs et un inconfort postopératoire;

une récupération visuelle après 5 jours ;

possibilité de Haze (problème de cicatrisation cornéenne) ;

non efficace pour les hypermétropes.

Que faire après l’opération au Laser PKR?

Mettre les gouttes dans l’œil qui a été opéré dès le retour à domicile. Ces gouttes vous seront données à la clinique et l’infermière inscrira la posologie sur les flacons.

La vision s’améliore au bout de 48h, Néanmoins, il faudrait attendre 5 jours pour reprendre le travail ou conduire un véhicule.

En cas de larmoiement, vous devez utiliser chaque fois un nouveau mouchoir en papier ou une nouvelle compresse stérile.

Que faut-il éviter après l’opération au Laser PKR?

Comme pout toute opération au Laser, il faut :

Eviter de s’exposer aux rayons UV et au soleil ;

Eviter de frotter l’œil opère pendant 15 jours.

Eviter les sprays (les déodorants notamment) ;

Eviter un jet malencontreux, qui peut générer une irritation.

Qu’est ce qui est normal après une opération au Laser PKR ?

Sensibilité a la lumière, halos nocturne, éblouissement, mauvaise adaptation à la pénombre,  

sont autant d’effets secondaires qui diminuent avec le temps au fur et à mesure que la cicatrisation est effective.

Comment se déroule l’intervention par lasik ?

Cette technique comprend 3 étapes successives :

La réalisation d’une fine lamelle de cornée à l’aide d’une technologie extrêmement innovante et ultrarapide : le laser femtoseconde. Cette lamelle est soulevée comme un capot permettant l’exposition des couches profondes de la cornée ou stroma cornéen.

Le traitement au laser Excimer est alors effectué de façon conventionnelle au niveau du stroma, en fonction du degré de myopie à corriger.

La lamelle est ensuite repositionnée sans suture au-dessus de la zone traitée et adopte la nouvelle forme de la cornée. Elle adhère rapidement au plan par un phénomène de cicatrisation.

L’intervention, quasiment indolore, ne dépasse pas 6 a 7 minutes par œil.

Que faire avant l’intervention au Laser Lasik?

Cette chirurgie de précision ne peut être réalisée qu’après avoir pris des mesures extrêmement rigoureuses :

Il faut déposer au préalable les lentilles de contact avant de démarrer les examens préopératoires : 3 à 5 jours pour les lentilles souples et 3 semaines pour les lentilles rigides ou semi-rigides ;

Les femmes ne doivent pas se maquiller les yeux la veille de l’intervention ;

Si vous constatez une rougeur anormale des yeux ou une modification de votre état de sante dans les jours qui précèdent l’intervention, veuillez en avertir votre ophtalmologue ou votre médecin traitant.