Docteur Raiss, ophtalmologue à Casablanca +212 661-438731

Qu’est-ce qu’un implant intraoculaire ?

L’implant est une lentille destinée à être placée à l’intérieur de l’œil afin de focaliser les rayons lumineux sur la rétine et donner une vision nette. Ils sont parfaitement tolérés par l’œil et il n’y a jamais de rejet. Cette chirurgie est dite réversible puisqu’il est possible ultérieurement de retirer cette lentille. L’implant est placé en avant ou en arrière de l’iris et l’intervention peut s’accompagner ou non de l’extraction du cristallin.

Comment se déroule l’intervention ?

L’intervention est réalisable le plus souvent sous anesthésie locale simple. Les deux yeux sont opérés à quelques jours d’intervalle. Il est introduit la lentille par une petite incision de 2 à 3 mm pour les lentilles souples à six millimètres pour les lentilles dures qui sera suturée ou non. L’intervention dure environ un quart d’heure. Le patient quitte la clinique une heure après la chirurgie avec une coque de protection sur l’œil opéré.

Je suis intéressée par la pose d’un implant intraoculaire. Que dois-je faire ?

Lors d’une première consultation, on va identifier le défaut visuel. Lors d’une deuxième consultation, on vérifie les données précédentes et on réalise un certain nombre d’examens complémentaires, en vue d’analyser au mieux les yeux à opérer.

Le cout de ces examens est un prix forfaitaire préopératoire. Lors de cette même séance, il vous sera communiqué le rendez-vous opératoire, ainsi que votre lettre d’admission à la clinique pour l’intervention chirurgicale.

Que dois-je faire après la pose d’un implant intraoculaire ?

Apres l’intervention, vous vous reposez un moment puis vous rentrez chez vous le jour même. Le chirurgien vous reverra dans les 24heures pour un contrôle. Il vous prescrira alors des gouttes oculaires pour prévenir une infection et favoriser la cicatrisation.

Les contrôles postopératoires se feront le lendemain de l’opération, 10 jours après et un mois après.

Qu’est-ce qu’une implantation d’une lentille intraoculaire IOL PHAKE?

C’est une autre technique révolutionnaire, qui consiste en l’implantation dans l’œil d’une lentille artificielle, qui peut corriger des défauts très importants de myopie ou d’hypermétropie, tout en gardant le cristallin en place. Ce qui permet à la personne de moins de 45 ans de lire de près et de loin sans lunettes.

Qu’est-ce que la chirurgie du cristallin et la pose d’implants intraoculaires ?

La chirurgie des implants intraoculaires ne nécessite pas d’hospitalisation dans la plupart des cas.

Le processus complet de l’intervention est simple et ne dure que quelques heures. Votre œil est traité par un anesthésique, afin de l’insensibiliser de façon complète ou presque. Le chirurgien effectue une minuscule incision dans votre œil et y insère un instrument, dont la taille est environ celle de la pointe d’un crayon. Il extrait alors votre cristallin au moyen d’un appareil à ultrasons.

Votre cristallin est alors remplacé par un implant intraoculaire, qui assure la même fonction.

Qu’est-ce qu’un échange de cristallin clair (Prelex) ?

En cas de forte myopie et d’hypermétropie importante, il est possible de remplacer le cristallin naturel de l’homme par un cristallin artificiel, adapté à la forme, la longueur et la courbure de l’œil, de sorte que le défaut de réfraction est presque totalement corrigé. Le malade se trouve ensuite sans lunettes, ou avec une correction optique très faible.

C’est une intervention chirurgicale à risque réduit. La technique donne des résultats spectaculaires, avec l’avantage que la personne ne développe jamais de cataracte et une amélioration de la vision de loin et de près (Implant multifocal).

C’est quoi la chirurgie endoculaire par implant ?

La chirurgie endoculaire par implant se présente selon 2 techniques :

Implants de chambre antérieure :

Technique qui consiste à insérer à travers une petite ouverture cornéenne une lentille intraoculaire qu’on place dans la partie antérieure de l’œil, c’est à dire devant l’iris, corrigeant ainsi la réfraction du sujet.

Cette technique a l’avantage d’être réversible et de garder le pouvoir d’accommodation du patient.

Implants de chambre postérieure :

Technique qui consiste à insérer à travers une petite ouverture cornéenne une lentille intraoculaire qu’on place dans la partie postérieure de l’œil, c’est à dire derrière l’iris, corrigeant ainsi la réfraction du sujet.

L’avantage de cette technique est que cette lentille prend la place du cristallin naturel dans son sac capsulaire. Donc, elle est plus physiologique et le patient ne fera jamais de cataracte plus tard, vu qu’il n’a plus de cristallin.

C’est quoi la chirurgie combinée ou Bioptic?

Cette technique consiste à associer les différentes techniques de chirurgie réfractive de surface et endoculaire, assurant ainsi le meilleur résultat visuel pour un certain nombre de patients.

C’est quoi l’implant intraoculaire ACRYSOF RESTOR ?

Avant la commercialisation récente de l’implant ACRYSOF RESTOR, la principale option était un implant Monofocal. Ce type d’implant restitue uniquement la vision de loin, tandis qu’ACRYSOF RESTOR, confère une gamme étendue de distances de vision allant de la vision de près à la vision de loin

ACRYSOF RESTOR est une avancée majeure dans la technologie des implants, offrant une gamme étendue de distances de vision et permet de mener de nombreuses activités de la vie quotidienne, sans avoir recours aux lunettes dans la majorité des cas.

Pour sa conception originale, ACRYSOF RESTOR permet de voir aussi bien de près, pour la lecture par exemple, que de loin pour conduire.

Une étude clinique menée aux Etats-Unis a montré que près de 80% des personnes ayant reçu l’implant ACRYSOF RESTOR dans les deux yeux pouvaient effectuer des tâches quotidiennes sans lunettes, contre 7% de celles ayant reçu un autre implant ACRYSOF Monofocal.

ACRYSOF représente la famille d’implants la plus utilisée dans le monde entier, Son succès s’explique en grande partie par ses résultats cliniques démontrés sur le long terme.

De plus ces implants biocompatibles se composent d’un matériau breveté, spécifiquement conçu pour l’œil. Au Etats unis et dans le monde entier, les chirurgiens ont implanté plus de 20 millions d’implants ACRYSOF RESTOR, ce qui a permis de restituer à la plupart des personnes la possibilité de voir sans lunettes. C’est manifestement un progrès remarquable.

C’est quoi les implants intraoculaires trifocaux ?

Les implants (lentilles) intraoculaires trifocaux (IOL trifocal) sont dotés de plusieurs focales (zones de visions) sur leur surface. Ils sont géométriquement conçus pour diffracter la lumière et permettre une correction simultanée de la vision de loin, intermédiaire et de près.

D’où la possibilité de se débarrasser du port de lunettes pour l’exercice de divers activités : lire, conduire, travailler devant un ordinateur…

Ce type d’implant permet de traiter efficacement et définitivement la presbytie, en remplaçant le cristallin usé par l’âge par une lentille intraoculaire trifocale.

Comment se déroule la pose d’implants trifocaux pour soigner une presbytie?

La pose d’implants trifocaux est une méthode relativement récente, visant à corriger la presbytie et les troubles de la vision. Bien que très rigides à leurs débuts, ces produits sont désormais extrêmement souples, pliables et peuvent être implantés dans l’œil, en pratiquant une minuscule incision. Cette intervention d’une dizaine de minutes par œil peut être réalisée pour les deux yeux en seulement quelques jours d’intervalle. L’application d’un anesthésiant local la rend en outre complètement indolore.

Au cours de l’intervention, la lentille trifocale est placée dans le sac capsulaire, directement derrière la pupille. Elle est maintenue en place à l’aide d’un élément de fixation haptique.

Grâce aux avancées des nouvelles technologies, la structuration est optimisée et l’acuité visuelle se régénère, quelle que soit la distance.

Quels sont les avantages et les inconvénients des implants trifocaux ?

La nouvelle génération d’implants trifocaux est très bien tolérée et ne génère pas de douleurs, ni d’inconfort lié a la sensation d’un corps étranger dans l’œil. Ces implants sont également proposés chez les patients qui souffrent de cataracte et qui ne désirent plus être dépendants de leurs lunettes après l’opération.

Les effets de l’opération durent toute la vie et les éventuels besoins de suivi sont désormais nuls, dans la mesure où les valeurs de réfraction restent généralement stables. Grâce à cette opération, les patients peuvent vivre normalement au quotidien, voir même pratiquer des activités sportives.

Concernant les inconvénients de cette technique, les patients qui souffrent de certaines modifications pathologiques de l’œil ne peuvent pas bénéficier de ce type de chirurgie.

Y a t il des conditions particulières au choix d’implants multifocaux (âge, défaut visuel de départ, état de l’œil …)?

Les implants multifocaux sont conçus pour réduire ou supprimer le port de verres de lunettes, après chirurgie de la cataracte. Les principes généraux sur lesquels repose leur mode d’action consistent à partager la lumière en deux foyers (vision de loin et de près), voire trois foyers (vision de loin, intermédiaire et de près). Ainsi, la pose d’implants multifocaux ne peut s’envisager que dans des yeux indemnes de pathologies associées (sauf la cataracte bien sûr). Citons parmi les causes d’exclusion : le glaucome, la DMLA, les maladies de la rétine, les maladies de la cornée, les maladies du nerf optique, etc. Enfin l’astigmatisme cornéen doit faire l’objet d’une correction spécifique additionnelle ou intégrée (il existe des implants à la fois multifocaux et toriques corrigeant l’astigmatisme). La sécheresse oculaire doit également être traitée, car la présence d’une kératite sèche peut aboutir à une réduction de la qualité optique globale de l’œil.

Est-il possible de retirer un implant multifocal après quelques mois, si des problèmes d’infections incontrôlables subvenaient ?

Quel que soit le type d’implant de cristallin artificiel posé, il est toujours possible d’en pratiquer l’ablation, même si ce geste n’est pas toujours aisé après plusieurs mois et oblige à “retourner” dans l’œil. Il est préférable de s’assurer que cet implant joue un rôle dans le processus infectieux ou inflammatoire. Un processus infectieux est provoqué par des agents microbiens, pas un implant…

Que faire après l’opération d’implant intraoculaire ? 

Mettre les gouttes dans l’œil qui a été opéré dès le retour à domicile. Ces gouttes vous seront prescrites à la clinique.

Vous pouvez reprendre toutes vos activités physiques, intellectuels ou de loisirs, dès votre retour à la maison (y compris se pencher, lire, regarder la TV, aller chez le coiffeur ETC)

Il faudra attendre au minimum 24h, avant de pouvoir conduire à nouveau un véhicule. La prudence reste cependant recommandée tant que les nouvelles lunettes n’ont pas été prescrites.

Il faut éviter de frotter l’œil opéré. En cas de larmoiement, vous devez utiliser chaque fois un nouveau mouchoir en papier (pas de mouchoir en tissu) ou une nouvelle compresse stérile.

Il est donc normal, après l’opération, de :

Voir rose ou flou pendant 1 à 2 jours (l’œil a été ébloui par la lumière du microscope lors de l’opération) ;

Avoir une sensation de grain de sable, qui correspond a la cicatrisation de l’œil ;

Voire de près ou de loin encore floue, tant que le verre de lunette n’a pas été changé. Il sera changé, si nécessaire, 2 à 3 semaines après l’opération.

Par contre, il est anormal qu’après l’opération :

La vue baisse de plus en plus après l’intervention ;

L’œil est de plus rouge et douloureux.