Docteur Raiss, ophtalmologue à Casablanca +212 661-438731

Le Kératocône est une maladie oculaire d’origine encore inconnue. C’est une maladie héréditaire avec parfois un saut de génération. Il est souvent lié à des phénomènes d’allergie. Son apparition se produit généralement au cours de l’adolescence pour se ralentir vers la quarantaine. Il est plus courant chez les hommes que chez les femmes.Le Kératocône est habituellement bilatéral et asymétrique, ce qui signifie qu’il affecte à la fois les deux yeux, bien que différemment.

Le Kératocône est difficile à diagnostiquer, parce qu’il commence presque toujours lentement. Ses symptômes révélateurs se manifestent à travers : Un Bombement excessif de l’œil vers l’avant ; Une Vision déformée et diminuée ; Une Hypersensibilité à la lumière ; Un Changement fréquent de la puissance des lunettes ou des lentilles ; Des Démangeaisons aux yeux ; Le Frottement récurrent des yeux ; Une Vision double si on cache un œil… 

Le Kératocône passe par plusieurs stades d’évolution, qui nécessitent des traitements différenciés, voir complémentaires. Stade 1: lorsque la Cornée est claire avec une myopie et un astigmatisme bien corrigés par des lunettes de vue ou de lentilles de contact, le Kératocône peut être traité avec la technique médicale du Cross Linking. Stade 2 : lorsque la Cornée est encore claire mais l’astigmatisme est trop important pour être corriger par des lunettes ou des lentilles, on peut traiter le Kératocône par la pause chirurgicale d’anneaux intracornéens. Stade 3: lorsque la Cornée présente des opacités obstruant la qualité de vision, Il est nécessaire de réaliser une greffe de Cornée.

Techniques de traitement du Kératocône : Cross Linking/Anneaux intracornéens/Greffe de la Cornée

Depuis quelques années, de nouvelles techniques de référence sont utilisés pour traiter le Kératocône. Il s’agit de : Cross-Linking par les UV, un traitement médical capable d’arrêter l’amincissement de la Cornée et de stopper son évolution ; Anneaux Intracornéens, une technique chirurgicale permettant de normaliser la forme de la Cornée et d’améliorer l’acuité visuelle. Dans des cas plus graves de Kératocône mais sans opacité de la Cornée, ces 2 techniques peuvent être combinées chez un même patient, en 2 temps espacés de quelques mois. A noter que la Greffe de la Cornée n’est retenue que pour des cas très graves, avec une opacité cornéenne invalidante.

Le Cross LinkingLe traitement par la technique de Cross-Linking (CXL) permet de renforcer la biomécanique de la Cornée et d’arrêter la progression du Kératocône dans les premières phases de son développement. Cette technique consiste à appliquer une solution photosensible (la riboflavine ou vitamine B2) sur la Cornée et à l’exposer à une faible dose de rayons ultraviolets. La vitamine B2 réagit alors avec la lumière ultraviolette pour créer de nouveaux liens de collagène tout au long de la Cornée. La rigidité et la stabilité de la Cornée sont alors améliorées. Le Cross-Linking cornéen représente actuellement le seul traitement efficace pour stopper la progression du Kératocône.

Les Anneaux intracornéensLes anneaux intracornéens représentent la seule possibilité d’un remodelage de la Cornée. Cette technique chirurgicale est indiquée chez les patients intolérants aux lentilles de contact et qui ne présentent pas d’opacité cornéenne. Ces anneaux rigides sont implantés dans la Cornée après avoir creusé leur tunnel au laser femtoseconde, permettant ainsi d’aplatir la cornée et de diminuer son bombement. Le but des anneaux intracornéens est d’améliorer sensiblement la vision, mais surtout de pouvoir réessayer à nouveau une adaptation aux lunettes à vue ou aux lentilles de contact. Tous les stades d’évolution du Kératocône peuvent bénéficier d’une implantation d’anneaux cornéens, dès lors que l’épaisseur de la Cornée est suffisante. 

Les Greffes de Cornée :En cas de Kératocône trop évolué (bombement majeur, cicatrices cornéennes, baisse d’acuité visuelle profonde), on propose en dernier lieu une greffe de la cornée, une intervention chirurgicale lourde, nécessitant une anesthésie générale et un donneur pour le greffon cornéen. La récupération visuelle après greffe de cornée ne sera que partielle.Il existe 2 types de greffe de cornée : La kératoplastie transfixiante : c’est la technique classique où la Cornée du patient est retirée pour être remplacée par un greffon, mais il existe des risques plus importants de rejet de greffe. La kératoplastie lamellaire antérieure : cette technique moderne consiste à préserver la partie la plus profonde de la cornée du patient (endothélium) et de rajouter par dessus le greffon du donneur. Cette technique plus difficile à réaliser a pour intérêt de diminuer les risques de rejet de greffe, mais la récupération visuelle ne semble pas être supérieure à la kératoplastie transfixiante.