Docteur Raiss, ophtalmologue à Casablanca +212 661-438731

Le Ptérygion se développe au niveau de la Conjonctive, tissu de protection qui recouvre le blanc de l’œil. C’est un tissu fibreux, vascularisé et opaque, qui peut s’étendre à la Cornée, la couche externe transparente du globe oculaire. 

La cause du Ptérygion est inconnue, mais le facteur principal de risque de développement d’un Ptérygion est l’exposition prolongée au rayonnement solaire et à la sécheresse. C’est pourquoi, le Ptérygion apparaît plus fréquemment chez des personnes qui passent des périodes de temps longs à l’extérieur, sous des climats ensoleilles et venteux. La pollution, la poussière, la saleté et l’exposition à des allergènes et aux produits chimiques semblent aussi y avoir un rapport. La sécheresse oculaire peut également contribuer à l’apparition du Ptérygion.Cela fait que la prévalence de cette maladie dépende dans une très large mesure de la région géographique. Dans certaines régions, elle peut toucher un pourcentage important de la population, notamment dans les pays méditerranéens et d’Afrique. L’évolution du Ptérygion peut s’étaler sur plusieurs années. Dans la plupart des cas, le patient n’est pas très incommodé par le Ptérygion, il est uniquement dérangeant d’un point de vue esthétique. Parfois le Ptérygion peut engendrer de l’irritation chronique.
Si le Ptérygion grandit vers le centre de l’œil, il peut déformer la Cornée et ainsi induire de l’Astigmatisme. S’il grandit de manière à entraver la zone devant la pupille, la vision pourra être fortement diminuée.

Diagnostic et traitement du Ptérygion :

Le diagnostic du Ptérygion ne requiert généralement pas des révisions spéciales, et il peut être confirmé habituellement avec un simple examen physique des yeux et des paupières, à l’aide d’une lampe à fente.Pour les irritations oculaires importantes causées par un Ptérygion, il est possible de démarrer un traitement sur base de gouttes antibiotiques et/ou de corticostéroïdes.

En cas d’irritation chronique du Ptérygion, en cas de déformation importante de la Cornée (astigmatisme) ou si le Ptérygion déborde sur la pupille, il est nécessaire de pratiquer une intervention chirurgicale : l’extirpation du Ptérygion. Le but est d’éliminer la partie concernée de la conjonctive et de la remplacer par un tissu sain de la propre conjonctive du patient (auto-greffe conjonctivale).
Si le Ptérygion est très étendu à la Cornée entraînant une perte de transparence et une irrégularité irréductibles, une greffe de Cornée peut être nécessaire. Les complications graves sont exceptionnelles : perforation oculaire au cours de la dissection du Ptérygion, infection et nécrose des tissus greffés. Une diplopie (vision dédoublée) peut être observée. La complication la plus fréquente est la récidive du Ptérygion, notamment chez les jeunes. Elle rend plus difficile toute chirurgie ultérieure.Sur le plan préventif, Il existe des moyens simples pour se prémunir du Ptérygion ou limiter les risques de récidive, comme le port de lunettes de soleil, en vue de bloquer une partie des rayonnements ultraviolets qui atteignent l’œil.